Apprendre à faire face à une trahison virtuelle

Publié le : 05 avril 20235 mins de lecture

L’internet est actuellement presque un univers parallèle à celui dans lequel vous vivez vos vies réelles.

L’avènement des réseaux sociaux et des outils de communication en ligne a permis d’élargir le réseau de contacts auquel vous avez accès.

Mais, bien que les merveilles de l’internet soient largement applaudies, ces formes variées d’interaction sociale peuvent générer certains inconvénients, auparavant inexistants.

Les relations amoureuses, en particulier, sont très vulnérables aux effets des médias sociaux.

Presque tout le monde connaît quelqu’un qui s’est disputé à cause d’un commentaire, d’une photo ou d’une conversation virtuelle ; en fait, presque tous ceux qui utilisent régulièrement l’internet ont connu cette situation avec leur partenaire.

Mais la « tricherie » virtuelle doit-elle être considérée comme un véritable problème dans la relation ?

Pourquoi est-il si difficile de séparer vie réelle et vie virtuelle ?

Lorsque vous créez un profil sur un réseau social, par exemple, vous ouvrez une fenêtre de communication avec le reste du monde.

Cependant, à travers cette fenêtre, le reste du monde a également accès à de nombreuses informations et données personnelles vous concernant, ce qui peut devenir gênant car votre vie privée se perd dans ce partage effréné.

L’utilisation de l’internet est si profondément ancrée dans la vie quotidienne des gens qu’à un moment donné, ils en viennent à dépendre de cet outil pour la plupart des tâches qu’ils doivent accomplir.

À ce stade, il est courant de confondre les limites de la vie virtuelle avec celles de la vie réelle, ne faisant plus la distinction entre ce qui doit être exposé sur le réseau et ce qui doit rester privé.

La trahison sur Internet est-elle différente de la « vraie » trahison ?

Pour qu’une relation fonctionne correctement, il est nécessaire qu’elle repose sur certains points fondamentaux : la confiance, la camaraderie, l’amour et, surtout, le respect du partenaire.

Ces valeurs régissent les relations en général et doivent être prises en compte avant toute décision susceptible d’affecter le cours de la relation.

Lorsque vous décidez de flirter avec ce chat au bureau, que ce soit physiquement ou sur Internet, il est important de comprendre que ce genre d’attitude représente, oui, un manque de respect pour votre partenaire, puisqu’elle laisse la place à une relation extraconjugale.

Un bon moyen de savoir si la « tromperie » nuit ou non à la relation consiste à inverser les rôles des partenaires.

Demandez-vous comment vous vous sentiriez si c’était vous qui aviez des relations virtuelles avec d’autres femmes.

Vous, probablement, seriez dérangé par la situation et ne l’accepteriez pas, même si les deux n’auraient jamais de contact physique, en fait.

C’est pourquoi, sur l’internet comme dans le monde réel, la maxime « ne fais pas à quelqu’un ce que tu ne voudrais pas qu’il te fasse » s’applique.

Comment faire face à une trahison virtuelle, si elle se produit ?

Tout comme vous, votre partenaire est également exposé à diverses possibilités de relations virtuelles.

Si vous remarquez un comportement en ce sens de la part du garçon, ne pensez même pas à lui donner un de Sherlock : Pirater des comptes ou utiliser des mots de passe personnels pour « fouiner » dans la vie du garçon, en plus d’être un crime, est une attitude puérile et inutile.

Choisissez d’avoir un dialogue ouvert avec lui au sujet de vos soupçons.

Expliquez les raisons de votre insécurité et soyez prêt à entendre ce qu’il a à dire à ce sujet.

Si vous considérez que ses actions sont, en fait, une sorte de trahison, vous devez réévaluer la relation avant de prendre toute décision.

Dans de nombreux cas, lorsque la confiance est rompue, la rupture est le meilleur moyen d’éviter que les deux parties ne subissent des dommages supplémentaires.

Avant tout, chacun a sa propre façon de voir les choses.

Une conversation qui lui semble innocente peut avoir un million de significations cachées pour vous.

C’est pourquoi la conversation est la meilleure option. 

Pouvez-vous identifier les signes d’une trahison ?
Comment attraper un conjoint infidèle ?

Plan du site